Faux le Soleil, Faux les Yeux

Elisa Pône

Catalogue of the exhibition Fake Sun, Fake Eyes, a solo exhibition by Élisa Pône, which was on view at Galeria Quadrum between 21st November 2020 and 13th January 2021. The exhibition has been curated by Estelle Nabeyrat. This bilingual edition (Portuguese and French) features an introduction by Tobi Maier, texts by Estelle Nabeyrat and Rita Barreira as well as an insert with a concrete poetry intervention by António Contador. This publication furthermore features photographic reproductions of the works exhibited and a record of their installation.

“La proposition d’Elisa Pône fait directement référence à l’intention de Dulce D’Agro, fondatrice de la Galeria Quadrum, d’installer des détecteurs de mouvement. La vidéo en ligne Comme un gant (2020) évoque le désir institutionnel de sécuriser l’intérieur des galeries d’exposition. L’installation Memory Flood (2020) examine l’espace et émet des fréquences de lumière qui oscillent en fonction de la température et de l’humidité ambiante. Les colonnes qui servent de support aux « détecteurs de mouvement » exhibent désormais des enceintes diffusant de la musique électronique composée par Pône à partir de sons de turbines éoliennes et de sons d’oiseaux.”

– Tobi Maier

“Chacune de ses œuvres est l’occasion d’une nouvelle expérimentation formelle. Mais elle est aussi une épreuve du temps pour le spectateur autant qu’une mise à l’épreuve due ce temps. Car elles sont suspendues à une forme historiographique bien particulière : elles existent et adviennent à travers l’événement, au travers de « ce qui arrive » aux éléments par le déclenchement d’un processus de consommation de la matière. Ce temps court de transition est la condition du devenir artistique de chacune de ces œuvres dont le procédé est mis à jour. Elle advient par le temps et la transformation d’un événement incandescent lui donnant sa forme finale. Elle existe par cette transition et indique qu’il s’est passé quelque chose. À cet endroit. Elisa Pône laisse volontiers une place au jeu du hasard dans le devenir de son travail. À cet endroit, elle ne fait plus autorité/auteurité.”

– Estelle Nabeyrat

“9. CARIE

picorons nos impresarios

comparons nos récompenses

amorçons nos apories

parions-les

copions-les

pariées, copiés, elles carieront”

– António Contador

“Elisa détecte l’agonisme de l’espace à la place de sa spécificité ; elle signale l’autorité du cube blanc en tant que production d’espace ; elle l’inscrit dans la sphère de la statuaire publique, juste là, entre jardins et bâtiments, comme faisant partie de la façade des Coruchéus. Elle se décide à renverser Quadrum en tant que forme, et révèle l’espace en tant qu’agent.”

– Rita Barreira

[Interested readers are advised that the texts featured in this publication are in Portuguese and French only]

read more
read less

Related Exhibition

Date
Title
Artists
Curatorship
Gallery
21.11.2020
– 31.01.2021
Fake Sun, Fake Eyes
Elisa Pône
Estelle Nabeyrat
Quadrum Gallery